Suzhou 苏州

Suzhou, l’une des plus anciennes villes du bassin du Yangtsé est également connue pour être la capitale de la soie. En raison de ses nombreux canaux, Suzhou est appelée la Venise de l’Est. Les deux villes sont d’ailleurs jumelées. Par ailleurs, de nombreux jardins traditionnels sont disséminés dans la ville et constituent un attrait touristique majeur. Aujourd’hui, elle compte dix millions d’habitants. Elle se développe avec un nouveau district et sera bientôt raccordée à Shanghai par le métro.

Suzhou: informations voyage

Superficie : 8488 km2
Température moyenne annuelle : 21 degrés
Géographie :Situé dans le Delta du Yangzi Jiang
Population: 10 000 000 hab. (2016)
Altitude : 4 m en moyenne
Économie : IT, tissu de la soie, thé

Où se situe Suzhou?

Suzhou qui est situé à 30 km au Nord-Ouest de Shanghai est bordée par l’immense lac Taihu et la ville est caractérisée par la présence de nombreux canaux alimentés par les eaux abondantes du delta du Yangtsé Kiang. Le Jiangsu est frontalier avec les provinces du Zhejiang, du Anhui et du Shandong.

Comment se rendre à Suzhou?

A partir de Shanghai, Suzhou est directement raccordée par une navette à parti de l’aéroport de Pudong (2h de trajet). Le mieux est de prendre le train dans la gare centrale de Shanghai (35minutes de trajet) qui propose des départs tous les 30 minutes.

A partir de Pékin, le TGV mets entre 5 et 6 heures pour effectuer la liaison avec de nombreux départs quotidien et 6h30 à 8h en venant de Xi’an.

Une fois sur place, la meilleure option consiste à prendre un taxi qui vous emmènera dans la ville ville où se trouve l’essentiel des sites touristiques.

Quand partir à Suzhou

Le climat de Suzhou est relativement tempéré. Les températures sont clémentes la majeure partie de l’année sauf durant l’ hiver en décembre et janvier qui sont froids, humides et venteux. La température moyenne la plus élevée à Suzhou est 35°C en juillet et la plus basse est 11°C en janvier. Il est conseillé de s’y rendre entre avril et octobre pour profiter au mieux de son séjour. C’est en effet à cette période que les fleurs de lotus fleurissent et que la nature y est la plus verdoyante.

Plus d’informations sur l’évolution des températures et de la pluviométrie de Suzhou sont disponibles sur notre page météo Shanghai qui se situe à une trentaine de kilomètres de Suzhou.

Températures et pluies à Suzhou

Suzhou Temperature Ciel Chine

Un peu d’histoire de Suzhou

Au VIème siècle avant notre ère, la ville, sous le nom de Gusu devint la capitale du royaume de Wu. Suzhou était protégée par une muraille s’ouvrant par huit portes et huit quais. L’âge d’or de ce royaume sonna au début du Vème siècle av J.C mais fut éphémère. Le roi de Wu, séduit par » la belle de l’Ouest », Xi Shi, envoyée par un rival pour l’entrainer dans la luxure, négligea les affaires de son royaume qui fut annexé en – 473.

La construction du grand canal à partir de 589, permit à la ville de devenir un centre de commerce et d’artisanat. Les Tang (618-907), y développèrent l’industrie de la soie et le véritable point de départ de la Route de la soie au lieu de Xi’an. Mais ce fut surtout sous les Song (960-1279), lorsque les chinois perdirent les contrôle des oasis d’Asie centrale et durent se tourner vers la mer pour entretenir les relations commerciales avec l’occident, que Suzhou connut son essor et devint un modèle d’administration pour l’époque. C’est ce Suzhou que Marco Polo qualifia de « Venise d’orient », harmonieuse imbrication de canaux et de rues pavées grâce à des milliers de pont. Il n’en reste aujourd’hui que 150. Son apogée sera sous le règne des Ming durant lequel elle était le plus grand producteur de soie.

Siège important des fomenteurs de la révolte des Taiping en 1860, Suzhou en a beaucoup souffert avant de tomber aux mains des japonais en 1938, puis devenir un des derniers bastions du Guomindang en 1949, ce qui lui a valut une période de disgrâce au regard du régime jusqu’en 1979.

Durant les années 1980, le développement agricole de Suzhou fut cité en exemple. Les rendement des récoltes de riz étaient parmi les plus hauts du pays et les revenus des paysans trois fois supérieur à la moyenne nationale. Le projet de Parc industriel singapourien, lancé en 1994 a donné à la ville un nouvel élan et une véritable dimension internationale.

Aujourd’hui, il reste encore environ 10% des vieux quartiers et 35km de canaux. Ils sont réhabilités dans un cadre de protection global qui a permit d’éviter la construction de grands immeubles à proximité. Cela confère à Suzhou un réel charme qui attire un nombre de touristes de plus en plus important attirés également par ses magnifiques parc paysagés.

Que voir et que visiter à Suzhou et ses environs

Suzhou est réputée pour ses parcs représentatifs de l’art paysager Chinois qui figurent parmi les plus beaux et les plus renommés de Chine mais la ville propose également un vieux quartier très bien préservé et mis en valeur articulé le long des canaux qui courent dans la ville. Un séjour prolongé à Suzhou passera par une visite des petits villages lacustres autour de la ville comme Zhouzhuang et Tongli ou une excursion originale sur l’ile de la Colline de l’Ouest à la découverte de ses plantations de thé Biluochun et ses vergers.

La gastronomie de Suzhou

La cuisine du Jiāngsū appelée en Chine sucai est la cuisine de la province côtière du Jiangsu, qui entoure Shanghai. C’est une province de plaines agricole disposant de nombreux cours d’eau. La cuisine du Jiangsu est une des huit grandes cuisines régionales de la Chine que l’on regroupe parfois en quatre familles. La texture de cette cuisine est souvent caractérisée comme molle, ce qui ne veut pas dire en bouillie ; par exemple, la viande ne se sépare pas des os mais presque. D’autres caractéristiques sont une sélection stricte des ingrédients selon les saisons, l’insistance sur l’accord entre les couleurs et les formes, l’utilisation de la soupe pour souligner la saveur des plats, et une attention particulière à la façon dont sont coupés les ingrédients.

Parmi les spécialités locales renommées :

  • Poisson mandarin en forme d’écureuil : Cette préparation met à l’épreuve le talent du cuisinier qui la prépare. Pour ce plat, il faut une perche chinoise (ou poisson-mandarin) d’environ 750 g. Le poisson doit être écaillé et désarêté, la chair doit être soigneusement ciselée. Les filets (encore rattachés par la queue) sont marinés avec du sel et de l’alcool de riz (« vin jaune »), puis passés dans de la fécule et du jaune d’œuf, avant d’être frits dans de l’huile à la température idoine.
  • Porc en forme de tête de lion : C’est un plat à base de porc, il se prépare soit à la vapeur, soit frit d’abord puis mijoter dans une sauce à base de sauce de soja (sauce rouge), ou alors mijoté directement dans un mélange d’eau, de vin jaune chinois et du sel.
  • Le crabe poilu du lac Yangcheng : Situé entre Suzhou et Kunshan le lac Yangcheng est réputé pour sa production de crabes poilus considérés comme les plus savoureux de Chine. De nombreux restaurant bordent le lac et servent durant les mois d »Octobre à décembre ce crabe à chair fine cuit à la vapeur et agrémenté de vinaigre de riz servi à part.
  • Le jarret de porc laqué : Spécialité propre aux petites cités lacustres des alentours de Suzhou. Il consiste en un jarret de porc à la chair fondante laqué d’une sauce à base de soja et d’anis étoilé.

Notre sélection d’hôtels Suzhou

Découvrez notre sélection des meilleurs hôtels de charme situés à Suzhou et sa région répondant à toute gamme de confort et de prix sur la page dédiée de notre site.

Cette sélection est le fruit de notre longue expérience et des retours positifs de notre clientèle. Merci de prendre en considération que sur certaines destinations plus reculées comme le Tibet, le choix des infrastructures et de la gamme de confort est parfois limité. Dans ce cas, nous nous efforçons de retenir les meilleurs établissements.

Les circuits et voyages incluant Suzhou

Shanghai-Chine-Voyage

Shanghai, entre Orient et Occident – 3 Jours

Incontournables | Shanghai, Suzhou
Découverte de la capitale économique, miracle de l’essor chinois qui fut pendant longtemps le point d’ancrage des occidentaux en Chine.

Huangshan-Maison

Shanghai, Hangzhou, Suzhou et Montagnes jaunes – 8 Jours

Incontournables | Shanghai, Hangzhou, Montagnes Jaunes
Voyage culture et nature de Shanghai aux Montagnes Jaunes en passant par Suzhou et Hangzhou.

Grande-muraille-Beijing-Chine

Grands sites de la Chine classique – 14 Jours

Incontournables | Pékin, Xian, Guilin et Shanghai
Une suggestion de voyage destinée aux voyageurs souhaitant découvrir les plus beaux endroits du Yunnan en un seul voyage.

Zhangjiajie-Parc-nationale

Diversités chinoises – 15 Jours

Insolite | Yunnan, Zhangjiajie et Shanghai 
Deux provinces cachées au milieu de manifiques montagnes karstiques , réputées pour la diversité des ethnies et leurs paysages presque irréels.

Croisiere-Yangtse

Croisière sur le fleuve Yangtsé – 13 Jours

Incontournables | Pékin, Xi’an, Chongqing et Shanghai
A la découverte du pays des pandas, du poivre et du grand bouddha.

Croisiere-Yangtse

La Chine en formule confort – 16 Jours

Confort | Pékin, Pingyao, Xi’an, Guilin, Longji, Xingping, Yangshuo, Shanghai et Suzhou
A la découverte du pays des pandas, du poivre et du grand bouddha.