Ordos, ville fantôme de Chine

Ordos, ville fantôme de Chine

Ordos, une métropole qui se dresse au milieu du désert. Construite pour plus d’un million de personnes, la ville d’Ordos a été à l’origine conçue pour être une ville importante de la Mongolie intérieure. À jamais inachevée, cette métropole futuriste du nord de la Chine s’est dressée vide d’habitant durant une longue période. En effet, seulement 2% de ses bâtiments avaient été remplis. Le reste étant en grande partie laissé pour compte, abandonné en milieu de construction. Cela valu à Ordos le titre de ville fantôme de Chine.

Elle s’est aujourd’hui bien développée, son PIB par habitant l’a placée dans le peloton de tête du pays. Progressivement elle est devenue une attraction touristique certes encore peu explorée mais vive d’intérêt, notamment pour ses beaux paysages désertiques aux alentours.

ordos

Informations pratiques

Superficie : 86 752 km²
Température moyenne annuelle : 15 degrés
Géographie : Ville-préfecture de la région autonome de Mongolie-Intérieure en Chine
Population : 1 100 000 Hab.
Altitude : 1305 m

Que faire à Ordos ?

Se balader dans les rues et s’imprégner de l’atmosphère particulière et déserte est déjà une expérience à part. Il se dégage une impression de vieux film de Western ! Cette impression de « seul au monde » est décuplée lors de la visite de l’immense stade olympique. Il a été utilisé pour les « Jeux sportifs des minorités ethniques » chinois mais n’a plus été utilisé depuis.

Malgré cela, il y’a des choses à faire et de la vie à Ordos ! Voici les sites les plus intéressants à découvrir :

Visitez le quartier du Kangbashi

La nouvelle zone résidentielle de Kangbashi a été construite sur la rive nord de la rivière Wulan Mulun, où son aménagement spacieux, ses monuments innovants et ses gratte-ciels impressionnent. L’endroit propose différents bâtiments culturels modernes du XXie siècle. Ils ont été principalement inaugurés dans les années 2010. Leur architecture contemporaine aux formes particulières en fait des curiosités agréables à regarder.

Musée d’ordos

En effet les ingénieurs et architectes œuvrant dans cette ville avait des idées originales. En visitant Ordos, vous avez l’occasion de voir Le théâtre-opéra d’Ordos en forme de chapeau mongol. Mais aussi la bibliothèque principale de la ville évoquant trois livres inclinés ou encore le musée d’Ordos, aux formes aérodynamiques, en bois à l’extérieur a été inspiré par un bloc de charbon. Ce musée conte l’histoire de la Mongolie intérieure, de l’époque de la préhistoire aux peuples ethniques.
Enfin, le grand pont Kang Bashi est une œuvre d’architecture faîtes de ponts suspendus, d’une longueur de 1 005 mètres avec deux piliers d’une hauteur de 129 mètres.

Xiangshawan Desert Lotus Hotel

Le Lotus hôtel dans le désert Kubuqi dans la Mongolie intérieure, image source

Découvrez le désert Kubuqi d’Ordos

En outre, la ville d’Ordos est une étape idéale pour visiter le désert Kubuqi. Ce sera une belle expérience de vie pour profiter d’une aventure naturelle unique, marcher dans le sable, apprécier la beauté particulière des lacs du désert et explorer les anciennes et mystérieuses coutumes folkloriques mongoles.

Il y a de nombreux autres lieux d’intérêt merveilleux tels que la grande vallée du fleuve Jaune à Zhungeer Basin, où des falaises abruptes et des vestiges historiques peuvent être observées sur les deux rives du fleuve ; le tombeau de Gengis Khan ; les reliques culturelles de l’ancien peuple Hetao; les reliques des douze villes communicantes et le célèbre temple bouddhiste Lama, appelé Zhungeer Zhao dans la langue mongole locale.

De plus, les mongols nomades locaux sont doués pour chanter et danser. Vous pouvez les observer chantant sur leurs chevaux et danser sur les vastes prairies !

 Pourquoi ordos est vide et son histoire

Ordos, une ville de Mongolie intérieure, était autrefois un village du désert avec seulement deux mille habitants. Dans les années 2000, de part la découverte d’énormes gisements de charbon et de pétrole, la ville a généré d’immenses richesses. Cela a valu à la cité un développement très rapide et la dépense des milliards de dollars en urbanisation. On anticipait la venue de centaines de milliers de gens dans ce nouvel eldorado chinois.

Cependant, la réussite n’a pas duré longtemps. Une fois que l’industrie charbonnière s’est effondrée dix ans plus tard les projets ont cessé faute d’investissements. De nombreux développements ont été interrompus durant la phase de construction. Alors qu’Ordos était prévu pour un million d’habitants, elle a longtemps été quasi déserte.

De nos jours, la ville-préfecture connaît un nouvel élan. Elle enregistre depuis plusieurs années une croissance économique de 25 %, un taux deux fois et demi supérieur à celui de la Chine dans son ensemble. Le centre-ville administratif est l’endroit où se concentre la majorité de l’activité. Il est situé dans le district moderne de Dongsheng.

Aujourd’hui, malgré son million d’habitants, Ordos est toujours considérée comme une ville fantôme, malgré sa grandeur, ses rues paraissent toujours désertes.

Mongolie interieure

Comment et quand se rendre à Ordos ?

En avion : La ville d’Ordos est desservie par le nouvel aéroport d’Eerduosi, il dessert la plupart des grande villes chinoise comme Pékin, Chongqing, Guangzhou, Harbin et Hohhot etc.

En train : La ville est desservie par deux stations de train principales : La gare de Dongsheng dans le centre-ville du district de Dongsheng et la Gare de l’Ouest de Dongsheng. Les lignes qui desservent ces gares vont en direction de Baotou au Nord et vers le Shanxi au Sud.

La meilleure saison pour visiter Ordos se situe à l’été ou en automne, les tempêtes de sable sont fréquentes au printemps, il fait froid dans cette région en hiver. Ordos culmine à 1305m d’altitude. Globalement, le climat est généralement doux avec une température moyenne annuelle de 15 degrés.

Pour en savoir plus sur le climat de Chine, consultez notre article : Météo Chine ou Climat en Chine.

Que visiter dans la Mongolie Intérieure

Partager cet article sur