Baotou 包头

Baotou: informations voyage

La ville de Baotou située au nord de la boucle du Fleuve jaune, est la plus grande ville de Mongolie Intérieure. Les environs sont remarquables car Baotou se situe au croisement du désert, des montagnes et des steppes de Mongolie Intérieure.

Pour un apprentissage de l’histoire et la culture mongole, vous pouvez visiter la lamaserie de Meidaizhao où vécu Altan Khan de même que le monastère de Wudangzhao, le plus grand monastère bouddhiste de Mongolie Intérieure, perdu dans la montagne.

Le Monastère de Wudangzhao est complètement isolé au coeur des montagnes, à 70 km au nord-est de Baotou. Pour les Tibétains c’est le monastère Bada Gele (lotus blanc), mais son nom mongol, Wudang, lui correspond mieux. En effet, Wudang se traduit par saule et transcrit la végétation de la vallée dans laquelle se situe le monastère .

Le monastère de Wudangzhao

Sur la route des pèlerins menant du Tibet à la Mongolie intérieure,  le Monastère de Wudangzhao est le plus grand et le mieux préservé de la province. Avec 2 500 pièces, il abrite environ 1 500 statues de Bouddha.

Dans un style tibétain assez inhabituel dans cette région mongole, le monastère impose par sa grandeur et sa grâce.  Dans l’esprit de l’architecture bouddhiste tibétaine, la lamaserie est blanche et monte graduellement par étages successifs vers le ciel. Les fenêtres sont cernées de peintures noires et même les habitations extérieures sont également construites sur ce modèle.

C’est surtout la plus grande lamaserie du pays où de nombreux bâtiments étaient destinés à l’apprentissages des moines (doctrine, religion, philosophie, géographie…). L’ambiance spirituelle qui se dégage de ces lieux est exceptionnelle et d’une grande sérénité. Le site abrite plus de 1 500 statues de bouddha, mais chaque pièce de ce temple (2 500 au total) regorge de trésors historiques et culturels tandis. De l’extérieur le site offre une vue imprenable sur la vallée, les collines et les montagnes avoisinantes.

La Lamaserie de Meidaizhao

Elle se trouve à peu près à mi-chemin entre les villes de Hohhot et de Baotou. Cette lamaserie fut l’un des plus importants centres de diffusion du bouddhisme tibétain en Mongolie Intérieure.

Construite en 1575 par le chef Altan Khan, descendant direct de Genghis Khan, la lamaserie de Meidaizhao était destinée à servir de résidence au chef de clan et de temple du bouddhisme tibétain. Elle a même eu une fonction de forteresse lors des périodes de trouble avec la dynastie Ming. Une des salles du temple abrite également les cendres Sanniangzi, la femme d’Altan Khan.

La lamaserie de Meidaizhao se présent comme une cité entourée d’un mur d’enceinte d’une longueur totale de 681 mètres avec des tours de garde positionnées à chaque angle pour se prémunir des attaques ennemies.

Elle servit de lieu de diffusion du bouddhisme se diffuse en Chine pour les populations mongoles qu’il convenait d’assimiler du fait de leur passé guerrier avec l’empire.

Le mausolée de Gengis Khan:

C’est le plus grand monument historique élevé à la mémoire de Gengis Khan. Ce site important de la culture mongol est en fait un lieu de recueil pour commémorer la gloire du Grand Khan.

La véritable tombe de Gengis Khan reste à ce jour un mystère. Certains récits, la situe dans la région du mont Burkhan Khaldun alors que le nomadisme et les traditions des populations mongoles inciterait plutôt à penser qu’il n’existe pas vraiment de sépulture.

Après la mort de Gengis Khan, on installa près d’Ordos huit yourtes blanches dans lesquelles étaient renfermées des objets personnels du Grand Khan et de ses épouses et concubines. Cette tradition se perdura au fil du temps et ces yourtes étaient transmise génération après génération en tribu. Ces yourtes passèrent même les frontières lors de l’invasion japonaise en 1939 !

En 1954 pour ces yourtes retournèrent enfin dans la région d’Ordos, en Mongolie Intérieure. Pour rendre hommage à Gengis Khan, le gouvernement central de l’époque décida de prendre en charge la construction d’un tombeau, le mausolée de Gengis Khan, aujourd’hui emblème majeur et fierté  du peuple mongol d’Ordos.

Le monastère de Wudangzhao

La Lamaserie de Meidaizhao

Le mausolée de Gengis Khan

Nom chinois 五当召 美岱召 成吉思汗墓
Horaire d’ouverture 08h00-17h00 08h00-18h30 08h00-19h00
Ticket d’entrée 65 RMB/per 35 RMB/per 180 RMB/per
Durée de visite 3-4 hrs 3 hrs 2-3 hrs

Que voir et que visiter dans la Mongolie Intérieure et ses environs

La Mongolie intérieure est réputée pour ses déserts comme  le désert de Badanjilin et le désert de Tenger.  Une aventure dans le désert et une nuit dans une yourte traditionnelle sera sans doute une expérience inoubliable! Il existe également de vastes zones de prairies et de steppes dans toute la province qui appellent à la randonnée, comme la prairie de Xilamuren.

La Mongolie intérieure possède également des lacs magnifiques dans le nord-ouest, tels que le lac Hulun et le lac Bell.

La forêt de Populus Euphratica à Ejina est aussi un incontournable si vous visitez la Mongolie intérieure en automne. A cette période, les feuilles jaunissent et toute la forêt s’illumine.