Le temple de Puning 普宁寺

Le temple de Puning informations pratiques

Nom Chinois :普宁寺
Localisation :
No.1 Puning Road, Shuangqiao District, Chengde City Hebei Province
Horaire d’ouverture :
08h00-17h30
Ticket :
80 RMB/per.
Durée de visite recommandée :
2-3 hrs

Le temple de Puning nommé également temple de la Paix Universelle ou temple du Grand Bouddha a été édifié suivant le modèle du temple de Samye, première fondation boudhique du Tibet.

Il fait partie des huit temples extérieurs de la résidence de montagne de Chengde mais c’est le seul à côtoyer un environnement urbain. Il fut édifié par l’empereur Qianlong de la dynastie des Qing suite à sa victoire sur les mongols en prenant exemple sur le temple de Samye. D’aspect architectural chinois, une fois les deux premières cours passées, le temple tibétain de Dashengge se révèle, avec son architecture typique et sa position adossée à une montagne.

Il renferme un véritable trésor : l’extraordinaire statue dorée de Guanyin.

Cette statue dorée haute de 22 mètres de haut pour un poid de 122t est une merveille de finesse. C’est un assemblage de 120m3 de bois divers, dont sapin, pin, cyprès, d’orme et tilleul. Chacun de ses 44 bras renferme un œil dans leur paume et un objet différent se trouve dans chacune de ses mains : instruments, lotus, symboles bouddhistes, crâne,… Chaque matin, entre 8h et 9h, les moines se réunissent pour y réciter des sûtras.

Exposée dans la salle Mahayana avec ses deux gardiens, les disciples Shancai et Longnü, la statue dorée de Guanyin est un véritable chef-d’œuvre à ne pas manquer lors de votre visite du temple Puning.

Au delà du palais, des structures en forme de croissant, trapèze, de carré et d’ellipse, évoquent les quatre continents majeurs. De part et d’autre 8 terrasses blanches représentent les continents mineurs. Le souci d’aménagement décoratif est poussé jusqu’à l’aménagement d’une rocaille très chinoise dans le jardin suspendu qui domine le monastère et ferme le complexe.

Les salles latérales du temple de Puning ont été aménagées en un petit musée dédié aux objets de culte des divinités farouches ou enlacées du lamaisme. 55 moines vivent encore dans les lieux.