Hongkong et Macao 香港和澳门

Le nom légendaire de Hong Kong signifie « port aux parfums », « porte de l’encens » ou bien « côte parfumée ». Ce sont les appellations de cet ancien rocher par lequel des générations d’aventuriers anglais firent transiter des cargaisons entières d’opium avant de laisser la place à tous les businessmen et self-made-men de la planète.

Officiellement c’est une des deux Région administrative spéciale la République populaire de Chine. La plus grande et aussi la plus peuplée des deux régions administratives spéciales (RAS) de la République populaire de Chine (RPC).

Hong Kong est située sur la rive orientale de la Rivière des Perles, sur la côte sud de la Chine. Elle est bordée par la mer de Chine méridionale. C’est aussi la huitième entité commerciale et le troisième centre financier de la planète.

Hongkong informations pratiques

Superficie :1104.43 km2
Température moyenne annuelle :22.8 degrés
Géographie :Située sur une colline
Population :7,482,500 hab. (2018)
Altitude :32 m
Minorités ethniques :Principalement peuplé de Han
Économie :L’import-export, le tourisme, finances

Quand partir à Hongkong

En janvier et février, l’hiver est nuageux et froid. Les températures descendent parfois en dessous de 10°C. Après deux mois de printemps en mars et avril, les pluies commencent à devenir plus fortes. Le mois de juin est le plus humide et annonce la mousson de juillet-août avec des températures dépassant les 30°C.

La plupart des visiteurs préfèrent se rendre à Hong Kong durant les mois de novembre et de décembre afin de profiter de la météo clémente (fraîcheur et soleil), du festival artistique la nuit et des promenades dans les collines en journée. L’automne est la meilleure saison pour visiter Hongkong.

Températures et pluies à Hongkong 

Hongkong Temperature Ciel Chine

Un peu d’histoire de Hongkong

La dynastie Qin a incorporé la région de Hong Kong en Chine pour la première fois en 214 avant notre ère. A la suite de la guerre de l’opium et des trois traités inégaux que sont le Traité de Nankin (29 août 1842), la Convention de Pékin (24 octobre 1860), et la Convention pour l’extension du territoire de Hong Kong (9 juin 1898), l’Empire chinois cède ce territoire à l’Empire britannique pour 99 ans, chaque traité repoussant la limite des 99 ans du bail. La ville commença à devenir un point d’attraction mondiale au cours des années 1840.

Ce confetti colonial britannique devenu l’un des phares du capitalisme en Asie est revenu dans le giron chinois communiste en 1997 avec un statut particulier, de plus en plus soumis au pouvoir central.

Malgré la rétrocession, Hong Kong demeure radicalement différente du reste de la République populaire de Chine. Une loi fondamentale particulière détermine son régime politique. Elle obéit au principe « un pays, deux systèmes » qui permet à Hong Kong de conserver son système légal (commun law), sa monnaie (dollar de Hong Kong), son système politique (multipartisme), ses équipes sportives internationales, ses lois sur l’immigration, son domaine internet (.hk), son indicatif téléphonique (+852) et son code de la route (conduite à gauche).

Selon les termes de la déclaration sino-britannique commune, la République populaire de Chine a promis que Hong Kong garderait une relative autonomie jusqu’à au moins 2047, soit 50 ans après le transfert de la souveraineté.

Hong Kong continue de cultiver une identité particulière. Derrière ses airs de City londonienne ou de petit New York de l’Asie, c’est une ville chinoise où bat le cœur d’une population venue majoritairement de Canton et de Shanghai.

La gastronomie de Hongkong

Entre influences chinoises et britanniques et curiosités gastronomiques issues de son histoire unique, la cuisine de Hong Kong ne cesse de surprendre le palais ! À Hong Kong, on mange à chaque coin de rue. La cuisine de Hong Kong est plus souvent très simple, sans chichi et parfois même un peu étrange.

Parmi les spécialités locales renommées :

  • Les Dim Sum : A l’image des tapas espagnols, le terme dim sum ne désigne pas un plat spécifique mais un ensemble de spécialités souvent présentées sous forme de bouchées et cuites à la vapeur. De fait, les dim sum se dégustent traditionnellement en accompagnement du thé, plutôt que comme un repas principal.
  • Mini egg puffs – soufflés aux œufs : Une pâte sucrée aux œufs est grillée dans un moule pour obtenir des soufflés. Croustillant à l’extérieur, tendre à l’intérieur. De nos jours, ils se déclinent dans une variété de saveurs différentes, y compris chocolat, fraises, et noix de coco.
  • Boulettes de poisson : Servies en « brochette » façon street food ou dans une soupe de nouille, frites dans l’huile ou encore cuites dans un bouillon, les boulettes de poisson sont un classique de la cuisine de Hong Kong. Elles sont parfois préparées dans une sauce au curry généralement bien piquante.
  • Barbecue chinois : Appelées « siu mei », les viandes marinées cuites au barbecue sont littéralement la vitrine des rôtisseries traditionnelles de Hong Kong. Impossible de se promener à Hong Kong sans avoir le regard (et le nez) attiré(s) par ces vitrines où pendent des oies, canards et autres viandes laquées rôties !

Notre sélection d’hôtels Hongkong

Découvrez notre sélection des meilleurs hôtels de charmes situés à Hongkong et sa région répondant à toute gamme de confort et de prix sur la page dédié de notre site.

Cette sélection est le fruit de notre longue expérience et des retours positifs de notre clientèle. Merci de prendre en considération que sur certaines destinations plus reculées comme le Tibet, le choix des infrastructures et de la gamme de confort est parfois limité. Dans ce cas, nous nous efforçons de retenir les meilleurs établissements.