Wutai Shan, les cinq pics de la sérénité

Wutai Shan, les cinq pics de la sérénité

Le Wutai Shan, la montagne des cinq terrasses qui située au NE de Taiyuan et au sud de Datong est l’une des cinq montagnes sacrées du bouddhisme.

Ce maillon de la chaîne des Hengshan, aux sommets arrondis et dénudés est consacré à Wenshu (Manjusri), le maître de la sagesse qui est souvent représenté par un lion. Hommes et femmes désireux de fuir la poussière du monde et de mener une vie de sainteté furent attirés par cette montagne pure et fraîche (Qingliang shan). Même si elle a aujourd’hui perdu un peu de son éclat, on découvre avec étonnement l’extraordinaire cité religieuse de Taihuai, où le lamaïsme, cette forme sir particulière du bouddhisme, est présent aux côtés des formes orthodoxes du Mahayana.

À l’image de Lourdes en France, le mont Wutai est un lieu de pèlerinage pour de nombreux Bouddhistes. Le site bénéficie d’un cadre magnifique car implanté dans le creux d’une vallée surplombée par cinq sommets (5 terrasses). Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les dizaines de temples répartis sur le site témoignent de sa popularité et de l’engouement que suscite ce lieu sacré. Les temples ont bénéficié d’un soin particulier notamment sur le traitement des couleurs appliquées pour les peintures et la finesse des finitions.

La coutume veut que les pèlerins répètent les mêmes rituels plusieurs fois devant les statues de Bouddha et brûlent des bâtons d’encens. À l’heure du gong, vous pourrez apercevoir les moines recevoir leur repas.

La randonnée menant sur les plateaux, bien que relativement courte (à peine 3 km) offre une vue panoramique sur les villages environnant. Pour un peu plus d’intimité, n’hésitez pas non plus à visiter des temples plus reculés comme Le Temple de la Source du Dragon. Fondé sous les Song, ce monastère est composé de plusieurs temples où règnent silence et tranquillité. À l’issu d’un raidillon, une centaine de marche sont à gravir pour y parvenir. Un petit effort à consentir pour un pur moment de spiritualité bouddhiste.

Historiquement, le premier monastère aurait été édifié en l’an 69 sous le règne de l’empereur Mingli (58-75) à l’instigation d’un moine indien Mo Teng dont le nom fut sinisé en Wu Tai. Le véritable essor de la vie monastique à partir des Wei du Nord (386-535) lorsque le bouddhisme devint religion d’état et jusqu’au IXème siècle.

Sous l’impulsion de l’empereur Wuzon (841-846) la vie monastique déclina un peu. Les pèlerinages et offrandes furent interdits, la destruction des temples de montagne et de pagodes fut ordonnée ainsi que la laïcisation de tous les moines de moins de 50 ans. En deux ans (844-846) 4600 grands monastères et 40000 plus petits furent détruit pendant que 260000 moines et religieuses furent rendus à la vie civile.

Néanmoins, après cette période douloureuse, les monastères furent reconstruits à Wutai Shan à partir de 847 et redevint un centre de pèlerinage réputé. De l’Inde à l’Indonésie, du Cambodge au Japon, c’est l’ensemble du monde bouddhiste qui se donnait rendez-vous ici.

Avec la révolution culturelle à partir de 1966, bon nombre des 122 temples et monastères qui existaient encore seul 47 ont échappé aux saccages et sont encore visibles aujourd’hui.

Informations pratiques

Nom Chinois :五台山
Localisation :
Comté de Taihuai, à 190 km du sud de la ville Datong, province de Shanxi
Horaire d’ouverture :
Toute la journée
Ticket :
135 RMB/per. (haute saison) ou 118 RMB/per. (basse saison)
Durée de visite recommandée :
1-2 jours

Que visiter à Datong

Partager cet article sur

Circuits Incluant Datong

Grande Muraille et Panda Géant

15 jours | Pékin, Datong, Pingyao, Xi’an, Chengdu, Sichuan
À la découverte du pays des pandas, du poivre et du grand bouddha.

Découverte de la Chine

39 jours | Pékin, Datong, Pingyao, Xi’an, Sichuan, Yunnan, Guilin, Xiamen, Montagne Jaune, Shanghai et Suzhou
Un tour complet intégrant les principaux sites historiques et les plus beaux paysages de l’Ouest de la Chine.

Les grands sites de la Chine classique

Incontournables | 16 jours | à partir de 1 716 € | Pékin, Datong, Pingyao, Xi’an, Guilin et Shanghai
Les plus beaux sites de Chine en un seul voyage: des capitales impériales aux trépidantes métropoles côtières, des paysages de rizières en terrasses aux bosquets de bambous en éventail.