Le Mont Fanjing du Guizhou

Le Mont Fanjing du Guizhou

Situé à Tongren, dans la province du Guizhou (sud-ouest de la Chine), le mont Fanjing culmine à 2 570 métres. Le pic de la montagne Fanjing constitue le sommet de la chaîne de montagnes Wuling du centre-sud de la Chine, elle est connue sous le nom de « Sommet de la montagne du Guizhou ».

L’endroit est connu comme une montagne sacrée, avec Le temple bouddhiste Fanjingshan érigé au plus haut, c’est l’un des temples les plus élevé du monde entier.

En outre, Fanjing a joué un rôle important dans l’histoire du bouddhisme chinois. Au fil des âges, il a été visité par des empereurs et des pèlerins bouddhistes. Il abrite un habitat naturel unique avec un grand nombre d’espèces végétales et animales rares.

En 1986, La région de Fanjingshan a été reconnue comme l’une des réserves du réseau international de préservation de la biosphère et, le 2 juillet 2018, son inscription sur la liste des patrimoines naturels mondiaux de l’UNESCO a été approuvée.

Informations pratiques

Nom : Montagne Fanjing (梵净, Terre Bouddhique Pure)
Altitude : 2 572 mètres
Superficie : 567 kilomètres carrés

Carte du Mont Fanjing

Carte du Mont Fanjing de la province Guizhou en Chine

Meilleur moment pour la visite

En termes de conditions météorologiques et saisonnières, le meilleur moment pour visiter le mont Fanjing est de mars à novembre, en particulier au printemps et en automne.

Cependant, veuillez noter que les téléphériques et les sommets peuvent ne pas être ouverts en cas d’orage ou de fortes chutes de neige. Il est donc nécessaire de consulter le calendrier et les prévisions météo lors de la planification de votre visite à Fanjingshan. Essayez également d’éviter Fanjingshan pendant les vacances chinoises telles que les fêtes nationales chinoises (début octobre) et la fête du travail (début mai).

Vidéo en anglais

Fanjingshan : une riche réserve pour la biosphère et une retraite bouddhiste sacrée

La montagne Fanjing possède une forêt vierge bien préservée, la plus grande du genre dans la province du Guizhou. La zone a été désignée réserve naturelle nationale par le gouvernement.
L’endroit possède notamment de nombreux affleurements rocheux, dont la plupart ont été fortement érodés au fil du temps, entraînant des excentricités de forme étrange qui amusent le visiteur, des falaises abruptes et des précipices étroits. On découvre des grottes, abritant des stalactites et des stalagmites, conséquence de générations d’érosion.
La montagne compte huit grands ruisseaux gravés dans ses pentes, dont certains produisent des rapides déchaînés, de magnifiques cascades ainsi que d’innombrables petits ruisseaux.

Plantes & Animaux

En raison de son état vierge, la zone autour de la montagne Fanjing est un habitat de choix pour un certain nombre d’espèces végétales et animales.
Il y a au total plus de 800 espèces végétales dans la réserve. Parmi eux 15 sont sous protection, dont le pigeonnier (avec des fleurs en forme de colombe) et le tulipier de Chine.
La montagne Fanjing abrite également 14 espèces d’animaux protégés au niveau national. Parmi eux, les singes dorés du Guizhou ne se trouvent que dans le district de Fanjing Mountain.

Endroits clés

Le vieux sommet doré
Il culmine à 2 493 mètres d’altitude. Ici on profite d’une vue panoramique époustouflante, Outre les vues fantastiques depuis le sommet, de nombreux temples s’y trouvent.

La Pierre Champignon
Ce rocher spécial en forme de champignon se trouve au sommet et est maintenant une icône de la montagne Fanjing. Il mesure 9,4 mètres de haut et a environ 1 milliard d’années. De nombreux artistes ont créé des œuvres basées sur la pierre champignon.

Nouveau sommet doré ou Sommet doré de nuages rouges.

Le Sommet doré de nuages rouges, culmine à 2 336 mètres d’altitude, Il est situé de l’autre côté d’une gorge et relié par un pont de pierre voûté. Si vous êtes assez chanceux, vous verrez le sommet entouré de brumes ; a la bonne saison, les alentours sont ornés d’œillets qui symbolisent la bénédiction de Bouddha.

Deux temples se trouvent sur des rochers séparés du sommet : le temple Shakyamuni et le temple Mile.

Temples bouddhistes
Le nom « Fanjing » signifie « Terre bouddhiste pure ». À son apogée, la montagne abritait 4 palais pour les empereurs et 48 temples actifs, bien qu’il n’en reste que quelques-uns aujourd’hui. Certains des plus grands temples se trouvent près du sommet de la montagne enfouis au sein d’un paysage spectaculaire.

Temple Huguo : C’est l’un des quatre palais de l’empereur couvrant une superficie de 3 000 mètres carrés. Aujourd’hui, six bâtiments en bois existent toujours. Le tout est doté de magnifiques paysages naturels, embrassant les nuages le matin et baignant sous la pluie le soir.

Temple Cheng’en : Situé entre les nouveaux et anciens sommets dorés. Sa porte est toujours intacte devant le hall principal. Il y a quatre salles de chaque côté du temple. Cependant, seules les ruines des murs sont visibles aujourd’hui.

Temple Zhenguo : Il a été construit à l’origine sous la dynastie Ming (1368-1644), mais s’est effondré vers 1949. Seules les ruines des murs existent encore sur le site, bien que le hall principal, le hall latéral, les chambres abritant des moines et la cuisine soient perceptible.

Comment y aller ?

En bus (Guiyang-Mout Fanjing)

Le mont Fanjing est facilement accessible en bus depuis Guiyang, il faut compter environ 5 heures de route.  Le bus part à 07h00 et arrive au mont Fanjing vers 12h00. Il retourne à Guiyang à 17h00.

En train (Guiyang-Tongren-Mont Fanjing)

De Guiyang au mont Fanjing, les voyageurs peuvent prendre le train à grande vitesse à la gare de Guilin Nord, ce qui prend environ 1,5 à 2 heures. Le premier train part à 11h07 et arrive à Tongren à 00h59. Chaque jour, il y a 4 trains au départ de Guiyang.

Arrivé à Tongren, vous prenez le bus depuis la gare touristique de Tongren, située à 500 mètres de la gare de Tongren. Il faut 1,5 heure pour se rendre à la zone panoramique du mont Fanjing. L’heure de départ depuis Tongren est 07h30, 08h30, 09h30, 10h30.

Avion

Si les touristes partent de l’aéroport de Tongren, il est possible prendre une navette de l’aéroport au mont Fanjing.

Comment visiter Fanjingshan / Mont Fanjing

Pour protéger l’environnement naturel et pour la sécurité du voyage, il n’est pas permis de rester à la montagne pendant la nuit ou de faire de la randonnée après 14h. Les deux stations de téléphérique construites à flanc de colline seront hors service après 16h. Veuillez tenir compte de ces horaires avant de partir pour Fanjingshan.

En fonction des envies, il existe plusieurs itinéraires de voyage. Voici le programme pour la visite de la montagne Fanjing depuis l’entrée de la rivière Heiwan, c’est le plus classique.

Les autres options nécessitent plus de temps et de préparation, n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par des randonnées plus approfondies.
Le départ de l’excursion se trouve à l’entrée de la rivière Heiwan dans le comté de Jiangkou, à partir de là vous avez deux options :

Option 1 – Avec téléphérique (recommandé)
Le minibus à l’entrée vous conduira à la station de téléphérique (20 minutes), et vous prenez le téléphérique qui vous hisse en altitude. Cependant, pour atteindre la zone des sommes, vous devez encore marcher 2000 marches supplémentaires. (Environ 2 heures de plus).

Option 2 – Randonnée jusqu’au sommet
Si vous voulez vous mettre au défi, vous devez grimper les 8000 marches jusqu’au sommet, ce qui prendra environ plus de 5 heures pour arriver tout en haut Le chemin est bien pavé mais escarpé avec quelques sentiers boisés dans la forêt. C’est dur mais promet néanmoins une expérience inoubliable !

Conclusion :

Fanjing est l’endroit idéal pour les activités en plein air telles que les balades à pied. C’est un endroit préservé de la Chine pour une rencontre authentique avec le pays.

Que visiter dans le Guizhou

Partager cet article sur

Circuits Incluant le Guizhou

La Chine des minorités

17 jours | Yunnan, Guizhou, Guilin & Canton
Ces trois provinces au sud de la Chine abritent des paysages naturels formidables, mais aussi une mosaïque de minorités vivant dans des villages authentiques.